L’année 2020 est sur le point de se terminer. Et c’est tant mieux ! On ne va pas se mentir, 2020 fut une année difficile, une année que tout le monde (ou presque) veut oublier. Confrontés à la maladie, à la guerre, à la colère et à l’injustice, ce sont comme souvent dans les jeux vidéo que nous nous sommes réfugiés. Mais à l’aube du lancement des consoles next-gen, l’année 2020 fut-elle mémorable pour le jeu vidéo ? Une fois n’est pas coutume, dans cette nouvelle édition des JSUG Awards, les chroniqueurs de Je suis un gameur.com récompensent les meilleurs jeux vidéo sortis en 2020.

Alors, quels sont les titres sélectionnés par Arnaud, Coline, Emilie, Eric et Pierre-Yves, ceux qui les ont profondément marqués, ceux qui se démarquent de par leur humour, leur poésie, leur immersion, leur gameplay ? Et surtout, quel est le jeu qui remportera cette année le désormais mythique JSUG Award, récompense décernée au meilleur soft des douze derniers mois ? Vous le découvrirez dans cette page. Comme toujours, laissez-nous vous rappeler que vous pouvez lire les tests des jeux que nous avons évalués en 2020 dans la rubrique suivante. En outre, vous avez aussi la possibilité d’acquérir l’un des jeux nommés plus bas en cliquant sur le nom du jeu, en orange, une façon de contribuer à la vie du site.


Le jeu qui nous a fait marrer : Biped

JSUG Award 2020 : Biped (meilleur jeu d'humour)

Switch, PS4, Xbox One, PC (25,99 €)

Quand Coline m’a proposé de jouer à Biped, elle ignorait encore à quel point je suis un emmerdeur né, j’étais déjà sur le pied de guerre. Premières cinq minutes de jeu : je teste naturellement tous les moyens possibles et imaginables pour lui casser les pieds : lui lancer des tonneaux, martyriser les PNJ, la martyriser ELLE à coups de majestueux mawashi-geris (ils étaient surtout majestueux dans ma tête, dans les faits, je tournais juste sur moi-même comme un abruti). Ajoutez à cela le fait qu’on jouait comme des pieds et vous avez la recette pour des heures de crampes aux abdos à force de rire. Alors que l’on faisait des pieds et des mains pour le finir, on a souvent pensé perdre pied, mais on finissait toujours par prendre le nôtre tout en fous rires. S’il y a un jour une suite, Coline et moi serons présents !  – P-Y


Le jeu qui nous a fait chialer : LUNA: The Shadow Dust

JSUG Award 2020 : LUNA The Shadow Dust (jeu avec la plus grande fibre nostalgique)Switch, Mac, PC (19,99 €)

Très bien positionné dans mon Top 5 des jeux indé de 2020, voilà un jeu qui m’a prise par surprise à tous les niveaux. Les graphismes sont sublimes, la musique aussi, et ce scénario totalement épuré (sans aucun texte ni parole) véhicule une telle puissance narrative que je n’ai pas pu m’empêcher de verser ma petite larme à la fin. C’est pour moi sans conteste l’une des plus belles découvertes de l’année 2020, et très sincèrement, j’en garde un souvenir ému. Alors si tu aimes les énigmes et les belles histoires, n’hésite pas à te plonger dans l’ambiance poétique et mélancolique de cette petite pépite qui mérite beaucoup plus d’attention qu’elle n’en a pour l’instant ! Merci à Lantern Studio de nous avoir offert ce jeu d’aventure qui sort des sentiers battus ! – Coline


Le jeu qui nous a fait flipper : The Dark Pictures Anthology: Little Hope

JSUG Award 2020 : The Dark Pictures Anthology Little Hope (meilleur jeu d'horreur)PS4, Xbox One, PC (29,99 €)

Quand vient le moment de choisir le meilleur jeu horrifique de l’année 2020, je dois dire que je suis vraiment divisé. D’un côté, il y a Resident Evil 3, petit bijou de nostalgie qui m’a fait prendre mon pied pendant le premier confinement. D’un autre, The Dark Pictures Anthology: Little Hope et son scénario jouissif dans lequel je me suis replongé une bonne dizaine de fois lors du deuxième confinement… Choisir entre les deux, c’est comme me demander si je préfère les sushis ou les makis… Impossible de répondre ! Mais bon… Histoire d’être un bon élève (et de ne pas me faire taper sur les doigts par Eric), je vais choisir : Little Hope ! Pour sa grande rejouabilité, ses graphismes, son ambiance angoissante et son bestiaire original ! – Arnaud


Le jeu qui nous a fait b****r : Final Fantasy VII Remake

JSUG Award 2020 : Final Fantasy VII Remake (jeu avec les meilleurs graphismes)PS4 (34,99 €)

Je ne suis pas du tout un fan de la licence Final Fantasy, et pourtant, Final Fantasy VII Remake fait partie des jeux qui ont rendu mon année 2020 un peu moins terne sur le plan personnel. Visuellement sublime, ce titre a très certainement fait mouche chez celles et ceux qui avaient découvert le jeu de rôle original en 1997. Il est d’ailleurs évident que Square Enix a volontairement misé sur la fibre nostalgique pour garantir le succès de son nouveau jeu, lequel s’était déjà vendu à hauteur de 5 millions d’exemplaires à l’été 2020 ! En ce qui me concerne, j’ai adoré les mécaniques de combat du remake, la personnalité des personnages, les cinématiques… et la plastique de la belle Tifa ! Désormais, je suis impatient de découvrir la suite du jeu, dont la date de sortie risque malheureusement d’être lointaine… – Eric


Le jeu qui nous a fait cogiter : The Last of Us 2

PS4 (39,99 €)

Choisir le jeu de cette catégorie n’a pas été trop difficile. En effet, s’il y a bien un jeu qui m’a fait cogiter cette année, c’est The Last of Us 2. Il m’a inspiré un long test, un dossier sur l’utilisation de la violence dans les jeux vidéo, des vidéos (qui ne sont pas encore parues, un jour peut-être…). J’ai eu je ne sais combien de conversations avec nombre d’amis à son propos. Après avoir joué au titre de Naughty Dog, j’ai été jusqu’à me demander ce que je cherchais dans un jeu, ce qui en faisait l’essence. Il m’a troublé, choqué, retourné le cerveau. Le jeu commence par vous briser le cœur, et c’est comme ça tout du long. À la fin, vous êtes perdu et malmené, comme ses personnages. Bref, depuis l’histoire brutale et sans détour de TLOU2, je dois avouer que les autres jeux n’ont plus la même saveur. – P-Y


Le jeu qui nous a fait suer : Captain Tsubasa: Rise of New Champions

JSUG Award 2020 : Captain Tsubasa: Rise of New Champions (meilleur jeu vidéo de sport)Switch, PS4, PC (44,90 €)

Tandis que les licences PES et FIFA règnent en maîtres sur le marché des jeux de simulation de football, Captain Tsubasa vient casser les codes et nous offre une autre approche du ballon rond. Au-delà d’être un jeu de sport, Captain Tsubasa: Rise of New Champions vient enrichir l’histoire de l’anime du même nom, et c’est justement ce qui explique son intérêt, et donne au jeu toute sa consistance. C’est d’ailleurs cette composante qui m’a aidé à me familiariser avec le jeu, alors que je suis loin d’être une adepte des jeux de sport en règle générale. De plus, le gameplay arcade est très fun et cet argument devrait plaire aux joueurs les plus curieux. Un grand merci à Bandai Namco pour m’avoir donné la chance de tester le jeu pour le web magazine ! – Emilie


Le jeu qui nous a fait siffler : Spiritfarer

JSUG Award 2020 : Spiritfarer (jeu vidéo avec la meilleure bande son)Switch, PS4, Xbox One, Mac, PC (24,99 €)

J’aurais aussi pu mettre Spiritfarer dans la catégorie du jeu qui fait chialer (et récompenser la musique de LUNA), mais j’ai envie de souligner le travail de Max LL, le compositeur canadien qui suit tous les projets du studio Thunder Lotus depuis sa création. L’atmosphère de Spiritfarer est vraiment folle, et la qualité de son OST y est pour beaucoup ! Des musiques à la fois douces et amères, à l’image de ce scénario tantôt joyeux, tantôt déchirant, pensées comme de véritables œuvres orchestrales… Tu ne seras pas étonné que Spiritfarer soit également dans mon Top 5 des meilleurs jeux indépendants de l’année 2020. C’est un jeu vidéo qui réunit un grand nombre de qualités, mais la musique à elle seule devrait te convaincre d’y jouer ! – Coline


Le jeu qui nous a fait crier : Remothered: Broken Porcelain

JSUG Award 2020 : Remothered Broken Porcelain (le jeu vidéo le plus mauvais de l'année 2020)Switch, PS4, Xbox One, PC (49,99 €)

Décider quel jeu sera le vilain petit canard de l’année 2020 ? Aïe, aïe aïe ! Me voilà dans une position délicate… Mais si vous avez lu mon test du mois dernier vous devez déjà savoir quel sera mon choix : Remothered: Broken Porcelain. Malgré son super scénario, j’ai trouvé que le gameplay était aberrant ; je me suis demandé à plusieurs reprises s’il n’était pas préférable que je jette le jeu par la fenêtre ! De plus, Remothered: Broken Porcelain fait suite à un jeu qui m’avait entièrement conquis, ce qui, je l’imagine, rajoute une pierre à la déception ressentie. Désolé pour le studio Stormind Games, mais négliger la jouabilité, je trouve que c’est un faux-pas qui est difficilement pardonnable ! En espérant que développeur et éditeurs aient compris la leçon ! – Arnaud


Le jeu qui nous a fait rêvasser : Animal Crossing: New Horizons

JSUG Awards 2020 : Animal Crossing New Horizons (jeu le plus dépaysant)Switch (44,99 €)

Sorti au début du premier confinement, Animal Crossing: New Horizons nous a permis de nous évader loin des restrictions sur une île paradisiaque. C’est un jeu plus que chronophage, sur lequel j’ai passé plus de 360 heures en trois mois. J’ai adoré me balader sur l’île des copains et y troquer mes meubles. La douceur de la bande son, les saisons qui évoluent en même temps que les nôtres, les nombreuses mises à jour et évènements ont fait de ce jeu un allié précieux pour surmonter le confinement, sans compter qu’il a un certain talent pour nous aider à nous évader du quotidien. À noter qu’au vu de ses ventes record, Animal Crossing est en passe de devenir la plus belle réussite commerciale de Nintendo sur Switch. – Emilie


Le jeu qui fait l’unanimité : Ghost of Tsushima

Meilleur jeu de l'année 2020 : Ghost of Tsushima (JSUG Award)PS4 (52,99 €)

Ils sont nombreux les prétendants au titre de meilleur jeu vidéo de l’année 2020 (The Last of Us 2, Hades, etc.) ! Mais qu’est-ce que l’on attend d’un jeu, au final ? Un bon jeu doit être immersif, il doit nous proposer un scénario et une histoire qui tiennent la route, il doit éveiller des émotions chez nous. En outre, son gameplay doit être solide et, si possible, varié. Il doit également être accessible au plus grand nombre. Enfin, il doit se démarquer d’une manière ou d’une autre de ce qui se fait ailleurs. S’il y a un jeu qui a réuni l’ensemble de ces critères en 2020, c’est bien Ghost of Tsushima. Le titre de Sucker Punch nous offre un véritable dépaysement en nous plongeant dans le Japon féodal. La liberté d’action est totale dans ce jeu qui n’est pas dénué de rebondissements et de moments poignants. De plus, outre le fait que ses mécaniques de combat sont excellentes, on aura rarement vu de RPG aussi jouissif et gratifiant que Ghost of Tsushima. Dernier argument qui fait mouche : Ghost of Tsushima est doté d’un mode coopératif en ligne gratuit qui permet de prolonger l’expérience pendant une bonne vingtaine d’heures. En résumé, Sucker Punch a tout compris. Ghost of Tsushima est la recette parfaite ! – Eric


C’est donc Ghost of Tsushima qui remporte le prix JSUG du meilleur jeu de l’année 2020 ! Ghost of Tsushima succède à Knights and Bikes, le JSUG Award de l’année précédente. Nous vous donnons rendez-vous en 2021 et vous souhaitons une très belle fin d’année ! Vivement qu’elle se termine, hein ?


12 Commentaires »

  1. Oui un bon jeu est celui qu’on attend pas en réalité. On s’attendait pas à autant dans Ghost of Tsushima
    Bonne Année à la team JSUG. Je suis impatient de voir les jeux indé que j’ai vu sur la next gen.

  2. Dommage que personne n’ai joué à Yakuza Like a Dragon qui est pour moi le meilleur jeu de 2020 et de très loin !

    Félicitations à toute l’équipe pour le travail fourni en 2020, on se retrouve avec plaisir en 2021 !

    • Oui c’est vrai 🙁 Persona 5 est très plébiscité aussi… Malheureusement nous n’avons pas la confiance de tous les éditeurs, et nous n’avons pas non plus la main-d’œuvre suffisante pour tester tous les jeux. Ça nous pousse à être sélectifs. Merci pour ton soutien Monsieur-Belette !

      • Pour moi Persona 5 n’est pas un jeu de cette année, l’édition Royal avec l’apport du Français change la donne sur notre marché mais ce n’est pas non plus un jeu tout neuf…

        Je suis pas en capacité de vous fournir un test sur Yakuza mais en tout cas je vous fait une énorme recommandation, surtout que comme Persona le jeu est en STFR donc accessible à tous !

  3. Bonne année 2021 les amis ! Merci pour votre travail constant et de qualité ! Bien content de voir GOT obtenir le JSUG Award j’ai adoré ce jeu et compte bien le refaire en mode new game + sur PS5 quand je l’aurai !

    Sinon vous nous proposez une sélection très variée, c’est vraiment cool 👍

  4. Et bien, vous voilà avec un magnifique palmarès encore cette année (et diversifié) ! J’adore les noms que vous donnez à vos catégories. Je me note soigneusement LUNA, les jeux émouvants à souhait, ça me tente toujours. Biped serait aussi franchement à tester, les jeux en coop sympas, il y en a trop peu pour en manquer. Je n’ai pas encore fait Little Hope (mais il a l’air bien meilleur que Man of Medan, trop peu effrayant à mon goût). J’ai beaucoup aimé FFVII Remake, je comprends entièrement qu’il fasse partie de votre classement ! Il est visuellement magnifique, et j’ai beaucoup aimé découvrir ainsi le début de l’histoire de Cloud, n’ayant jamais joué à l’original, même si ce n’est pas un coup de coeur. TLOUII en est un sans problème par contre : c’est vraiment un jeu qui amène à penser, à réfléchir, à s’interroger, et c’est sans doute la marque qui en fait un véritable chef-d’oeuvre… Qu’il divise et fasse parler à ce point, c’est pas pour rien. Il interroge vraiment sur l’humanité, la vengeance et la rédemption. Enfin, je n’ai pas eu l’occasion de jouer à Ghost of Tsushima, mais au vu des avis ici et là, de votre test, ou même de la simple direction artistique du jeu, je comprends qu’il soit votre choix unanime avec tous les arguments cités. Un magnifique jeu, rien de moins, et qui sort des sentiers battus niveau histoire et univers. Encore une fois, merci pour tout votre travail et vos articles… bonne année 2021 !

    • Coucou Hauntya ! Merci de nous partager tes impressions 😁! Voilà qui est bien résumé ! C’est vrai que The Last of Us II est un jeu qui divise beaucoup. Cela dit, même si c’est un chef-d’œuvre par bien des aspects, il ne répond pas aux critères pour être nommé “Jeu de l’année” sur JSUG, contrairement à Ghost of Tsushima, qui a un gameplay extrêmement complet et poussé.

      Nous te conseillons d’ailleurs de jouer au jeu de Sucker Punch. Il propose un beau challenge et comme tu le dis, il sort des sentiers battus ! À bientôt pour de nouveaux articles !

Laisser un commentaire